Se connecter
2017-2018
News
L’éclaircie malgré la défaite

L’éclaircie malgré la défaite

il y a 5 mois

Seniors Garçons

Ferney aura réussi à faire trembler Marcy l’Etoile jusque dans les derniers instants du match avant de s’incliner. De bon augure avant la dernière journée des matchs de poules, décisives pour les play-offs.

L’éclaircie malgré la défaite

Après un début de saison idyllique, Ferney avait marqué le pas en fin d’année et se retrouve désormais en danger pour l’accession en play-off, condition sine qua non pour espérer le maintien en ligue régionale honneur. Après deux matchs nuls face à des équipes mal classées et toujours privé de certains cadres, le déplacement chez le leader Marcy L’Etoile représentait donc un challenge considérable, d’autant que les Rhodaniens avaient humilié Ferney à l’aller (22-39).

Habitués à des démarrages poussifs, les violets tentaient de prendre la rencontre par le bon bout en mettant la pression d’entrée sur les locaux. Avec un certain succès, puisque si ces derniers parvenaient facilement à marquer sur leurs mouvements collectifs rapides, les Ferneysiens égalisaient à plusieurs reprises, grâce notamment à Alexandre Baguet sur l’aile, Mohammed Cherkaoui en pivot et Lucas Broc à l’arrière (3-3, 4ème). Mais comme à l’aller, la défense agressive des Lyonnais privait rapidement Ferney de ses solutions offensives, et leur permettait de récupérer des ballons de contre conclus au fond des filets. En attaque placée, le bras gauche de Robin Durand faisait également des dégâts depuis l’arrière et la baisse de régime se payait cash pour le HBCG qui encaissait un sévère 6-0 (9-3, 10ème). Mais l’entrée du joker Boris Preradovic (5 buts) redonnait des couleurs aux violets, avec plusieurs incursions gagnantes dans la défense des locaux surpris par sa vivacité et la puissance de son bras. D’autant que dans les buts, Bruno Lapière claquait quelques parades bienvenues. Sur un but plein de malice à l’aile droite du capitaine Bertrand Demiaux, Ferney était récompensé de sa patience et remontait à deux longueurs (11-9, 19ème, puis 13-11, 26ème). Mais alors que les violets s’accrochaient pour rester au contact, Marcy redonnait un coup d’accélérateur et, sur un but d’Adrien Deyres à l’aile, reprenait un net avantage avant la pause (16-11, MT)

Malgré ce déficit, les Ferneysiens parvenaient à se remobiliser à la pause, conscients que Marcy devait une grande partie de son avance à des contres obtenus sur des attaques précipitées des violets. Un schéma offensif plus percutant pouvait donc leur permettre d’espérer bien mieux. Ces derniers allaient d’ailleurs rapidement réduire l’écart au retour des vestiaires, grâce notamment à un Sébastien Haye inspiré (5 buts). Après une première mi-temps plutôt discrète, l’ailier gauche inscrivait deux buts et obtenait dans la foulée un penalty bien transformé par Etienne L’Hermitte (17-14, 33ème). Mais comme en première, Ferney peinait à contenir les envolées de Durand depuis la ligne arrière, et celui-ci plaçait deux nouveaux missiles au fond des filets de Nicolas Broc (19-14, 36ème). Dans les cordes, les Gessiens se précipitaient à nouveau à l’attaque, s’exposant ainsi aux contres assassins des Lyonnais, Jérôme Liotard portant même l’avance des locaux jusqu’à 7 buts (22-15, 40ème). Mais avec une pugnacité et une solidarité retrouvées, les Gessiens n’abdiquaient pas et Baguet, Preradovic puis Haye ramenaient l’écart à 4 longueurs (22-18, 43ème). Tout semblait possible pour des Gessiens revenus à leur meilleur niveau et bien décidés à pousser le leader dans ses retranchements. Mais c’est Marcy qui repartait de l’avant grâce à un festival de Kevin Pariente qui inscrivait 4 buts en 6 minutes depuis la ligne arrière. En face, Demiaux plaçait également deux banderilles qui laissaient Ferney en vie (25-20, 48ème) et l’entrée de Damien Chevret amenait un peu de dynamisme. Les deux équipes allaient jeter leurs dernières forces dans la bataille et offrir un beau finish au public dans le money time. Revenus à 4 longueurs (28-24, 57ème), Ferney tentait une défense avancée pour intercepter et Nicolas Broc sortait de sa boite pour s’offrir quelques arrêts qui maintenaient le suspense. Mais les organismes fatigués ne pouvaient endiguer la marche inexorable du chronomètre, Marcy gérant parfaitement la fin de match. Malgré deux dernières réalisations de L’Hermitte puis de Baguet (5 buts), les violets restaient bloqués à trois longueurs des locaux (29-26, score final).

Malgré la défaite, les Gessiens auront retrouvé la force mentale et la solidarité qui leur avaient fait défaut dernièrement. Solides en défense, capables de mouvement collectifs efficaces en attaque, ils auront pu regagner un peu de confiance avant de jouer leur va-tout face à St-Chamond la semaine prochaine (match à 20h au gymnase de Prévessin).


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Prochains événements

Aucun évènement à afficher.

Calendrier

PHOTOS

Villeurbanne - Ferney (16/12/2017)Villeurbanne - Ferney (16/12/2017)Villeurbanne - Ferney (16/12/2017)Villeurbanne - Ferney (16/12/2017)Villeurbanne - Ferney (16/12/2017)