Match en retard ce dimanche au gymnase de Ferney où le HBCG recevait St-Julien en Genevois pour le compte de la 12ème journée.

Ferney gagne le derby

Les arrières gessiens se mettaient immédiatement en évidence avec des réalisations successives de Lucas Broc, Étienne L'Hermitte et Eoghan Geoghegan (3-1, 2ème) qui trouvaient facilement des intervalles dans la défense savoyarde. Mais comme un prélude au reste de la rencontre, les violets ne parvenaient pas à enfoncer le clou, laissant ainsi les visiteurs revenir dans la partie (4-4, 5ème). Le HBCG retrouvait sa rigueur défensive alors que Bruno Lapière claquait plusieurs parades, ce qui permettait aux Gessiens de procéder en contre (9-5, 12ème). Là encore, Ferney était sur courant alternatif et relâchait l’étau en défense. Incapables d’empêcher les arrières adverses d’approcher, les locaux laissaient donc St-Julien revenir à hauteur sur l’une des nombreuses réalisations d’Arnaud Gapin, auteur de 11 buts (11-10). Alors qu’un Bertrand Demiaux particulièrement inspiré sur l’aile avait redonné 4 buts d’avance à Ferney, le même Gapin réduisait l’écart avant la pause d’un tir puissant en appui (20-17, MT).

La deuxième mi-temps allait offrir une physionomie assez similaire à la première, les Gessiens alternant des temps forts au cours desquels leurs mouvements collectifs submergeaient leurs adversaires (23-18, 36ème) et des passages à vide qui permettaient à chaque fois aux Savoyards de revenir dans le match (25-24, 41ème). Fort heureusement, la dernière accélération gessienne allait s’avérer suffisante pour faire la décision. Avec 6 buts d’avance à l’entrée du money time (32-26, 49ème), des Gessiens toujours pas complètement sereins auront réussi bon an mal an à gérer leur avance, n’inscrivant qu’un dernier but sur le buzzer d’un tir à la hanche de L’Hermitte, mais bénéficiant aussi de la fatigue évidente de St-Julien qui ne faisait guère mieux (34-28, score final).

Sans s’être montrés particulièrement flamboyants, les Gessiens parviennent quand même à éviter le piège, notamment grâce à Étienne L’Hermitte (11 buts), Bertrand Demiaux (7 buts) et Bruno Lapière dans les buts (22 arrêts). Ils comptent toujours un match en retard sur Meximieux, qui ne les talonne que d’un point, conservant ainsi leur position de leader virtuel.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.