Se connecter
2018-2019
News
Les séniors féminines atomisent Évian, les hommes s’imposent au mental à Oyonnax

Les séniors féminines atomisent Évian, les hommes s’imposent au mental à Oyonnax


Les deux équipes séniors ont été victorieuses ce week-end. Mais si les féminines n’ont pas eu à forcer leur talent, leurs homologues masculins se sont employés pour ramener les trois points d’Oyonnax.

Les séniors féminines atomisent Évian, les hommes s’imposent au mental à Oyonnax

Commençons par le carton du week-end avec l’impressionnante victoire (36-6) des séniors féminines face à Évian. Après un début de rencontre un peu poussif côté Ferney (2-1, 5ème), les malheureuses Savoyardes n’auront pas vu le jour face à des Gessiennes carnassières et à qui tout aura réussi samedi soir au gymnase de Ferney-Voltaire. Affichant un effectif complet, les joueuses d’Étienne Piedagnel ont tout emporté sur leur passage, à l’image d’Annika Broc, auteure d’un excellent 9/12 au tir et des deux gardiennes gessiennes (Marie-Laure Gabassi et Clémence Débit) qui n’auront encaissé que trois petits buts chacune. Match quasi-parfait pour les violettes donc, qui se replacent au classement. Elles occupent la 3ème place avant la trêve de Noël. Prochaine rencontre face à la Roche-sur-Foron le 12 Janvier.


Les séniors masculins se rendaient à Oyonnax, un autre prétendant au titre, à égalité de points avec Meximieux et Ferney en tête du classement. Revanchards après leur défaite face à Cruseilles, les Gessiens alignaient cette fois un effectif plus solide, notamment sur la ligne d’arrière. Mais le début de match était à la faveur d’Oyonnax, les rouge-et-noir jouant totalement décomplexés. Les joueurs locaux faisaient parler leur rapidité pour créer des points de fixation et décaler efficacement leurs ailiers ou trouver leur pivot. Ils obtenaient ainsi un premier break dès la 9ème minute (6-3). Les Gessiens ne s’inquiétaient pas outre mesure de ce déficit et commençaient à mieux anticiper les offensives adverses, Bruno Lapière rentrant également dans son match avec quelques parades bienvenues dans les buts. Logiquement, Ferney récupérait donc des ballons de contre qui finissaient au fond des filets adverses et à la 13ème minute, les violets avaient refait leur retard (7-7). Patients, ces derniers parvenaient à mettre en place leur jeu offensif fluide, accélérant grâce à des croisés et des décalages, qui ouvraient des brèches dans la défense. Eoghan Geoghegan (7 buts) s’engouffrait avec succès dans ces espaces grâce à ses courses tranchantes. Comme la défense du HBCG continuait de neutraliser efficacement les tentatives d’Oyonnax, notamment en coupant les transmissions vers le pivot et les ailes, les locaux s’en remettait essentiellement aux un-contre-un dévastateurs de H’mida Ounnas. Insuffisant pour empêcher Ferney de se détacher avant la pause sur un penalty réussi de Lucas Broc (12-15, MT).

Les locaux allaient toutefois reprendre du poil de la bête en deuxième période, Ferney retombant dans ses travers en se ruant à l’attaque, offrant quelques balles de contre à Oyonnax. D’autant que les violets se voyaient sanctionnés sur quelques défenses un peu rugueuses et évoluaient à plusieurs reprises en infériorité numérique. Les rouge-et-noir revenaient logiquement à hauteur et faisaient douter les Gessiens (17-18, 40ème, puis 19-20, 44ème). Mais ces derniers faisaient preuve de sang-froid et gardaient toujours une petite longueur d’avance. Reprenant leur travail de sape, ils retrouvaient leur efficacité collective en attaque, étirant la défense d’Oyonnax afin de s’engouffrer dans les failles ainsi créées (20-23, 47ème). Leurs adversaires n’abdiquaient pas et se jetaient corps et âme dans la bataille, avec un engagement parfois coupable qui leur valait également quelques périodes d’infériorité numérique dont profitait Ferney. Sur les ailes, Simon Angelot (7 buts) concluait efficacement les combinaisons collectives des violets alors que Broc continuait son sans-faute sur penalty. Les esprits s’échauffaient quelque peu dans le money time, mais Ferney parvenait à conserver trois buts d’avance sur un but à l’aile d’Alexandre Baguet (21-24, 52ème). D’autant que Bruno Lapière allait fermer la baraque dès la 55ème minute, repoussant tous les tirs adverses dans les cinq dernières minutes de la rencontre. Broc terminait le travail avec deux nouvelles réalisations qui mettaient définitivement Ferney à l’abri (23-28, score final). Alors que la frustrante défaite à Cruseille était encore dans toutes les mémoires, le HBCG aura livré une prestation solide, bien que plusieurs aspects puissent encore être améliorés. Leurs deux matchs en retard les laissent à la troisième place du championnat avant la trêve (1 défaite pour 5 victoires).

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, les Gessiens sont également exempts pour le quatrième tour de la Coupe de France et joueront directement les 32ème de finale le week-end du 12-13 janvier.


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Prochains événements

Aucun évènement à afficher.

Calendrier

Dernières photos

Tournoi moins de 9 ans à Annecy (11/05/2019)Tournoi moins de 9 ans à Annecy (11/05/2019)Tournoi moins de 9 ans à Annecy (11/05/2019)Tournoi moins de 9 ans à Annecy (11/05/2019)Tournoi moins de 9 ans à Annecy (11/05/2019)