À la peine en championnat et décimé par les blessures (Eoghan Geoghegan - genou ; Lucas Broc - doigt ; Lucas Rychen - cheville), le HBCG se déplaçait à Grenoble sans réelle prétention, les Isérois étant en bien meilleure position au classement régional AURA.

Ferney se relance à Grenoble !

Libérés de toute pression, les violets rentraient bien dans la rencontre et surprenaient les locaux par des attaques fluides, bien conclues par Tristan Mangel, Jérémy Frey et Alexandre Baguet (0-3, 4ème). Si Grenoble finissait par ouvrir son compteur, Ferney gardait le contrôle du match, grâce notamment au travail défensif de Maël Renault, qui grattait plusieurs ballons pour filer seul en contre-attaque (4-7, 13ème). Les violets comptaient même 5 buts d’avance à la surprise générale, avec un début de partie étincelant de Nicolas Broc aux buts et une bonne inspiration de Mohamed Hassani qui lobait le gardien adverse (5-10, 16ème). Malheureusement, les Ferneysiens allaient se faire sanctionner à plusieurs reprises en fin de première mi-temps, ce qui permettait à Grenoble de profiter de plusieurs périodes de supériorité numérique pour revenir au score juste avant la pause (12-12, MT).

Tout était donc à refaire pour Ferney, alors que les locaux plantaient la première banderille au retour du vestiaire (13-12), alors que Renault marquait immédiatement sur l’engagement pour rester à hauteur (13-13, 31ème). Les deux équipes se rendaient coup pour coup, mais Grenoble parvenait à s’échapper face à une défense gessienne qui montrait des signes de faiblesse (18-15, 37ème). Si les locaux pensaient avoir enfin pris le contrôle du match, les violets retrouvaient leur solidité défensive et une bonne circulation en attaque. Ainsi, dans une nouvelle séquence 100% gessienne, Jordane Goudin trouvait l’ouverture en pivot, bien imité par Sébastien Haye sur l’aile qui redonnait deux longueurs d’avance aux visiteurs (18-20, 42ème). Les Grenoblois jetaient toutes leurs forces dans la bataille, mais Broc confirmait ses bonnes dispositions en repoussant plusieurs contre-attaques et des tirs à longues distances. Patients, les Isérois parvenaient toutefois à égaliser à l’entrée du money time (22-22). Ferney allait alors montrer un mental d’acier, resserrant les rangs en défense autours de Broc qui réalisait plusieurs nouvelles parades décisives. Renault chipait quelques nouveaux ballons alors qu’Anthony Latraye s’envolait au-dessus de la défense adverse pour redonner trois longueurs d’avance au HBCG (22-25, 54ème). Gérant parfaitement les cinq dernières minutes en défense, Ferney gardait son avance grâce à deux nouvelles réalisations de Goudin qui scellait la victoire des Gessiens, en liesse au coup de sifflet (24-27, score final).

Alors que Ferney semblait au plus mal, les Gessiens auront démontré qu’il faudrait compter sur eux pour la suite du championnat. Solidaires en défense autours d’un Nicolas Broc en état de grâce, ils auront également su retenir les leçons de leurs erreurs passées et éviter la précipitation en attaque, gérant intelligemment leurs temps faibles et exploitant leurs opportunités au mieux. Une victoire amplement méritée qui ramène le HBCG à deux points de la 4ème place au classement AURA.


Dans les autres rencontres, on notera la belle démonstration des moins de 15 ans féminines qui atomisent Bons-en-Chablais (30-2), au sortir d’un stage intensif durant les vacances qui aura donc porté ses fruits. Bravo à Talia, Simona, Lili, Lena, Elena, Yasmine, Elsa et Elodie !  Avec une moyenne par match de 30 buts marqués et de 5 buts encaissés, les joueuses d’Anne-Laure Renault achèvent la 1ère phase de championnat à la 1ère place de leur groupe. Prometteur pour la suite !


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.