Les séniors féminines surfent sur le Léman. Les M18G l’emportent sur le fil. Les séniors masculins à deux doigts de l’exploit.

Les séniors féminines surfent sur le Léman

Comme à l’aller, les séniors féminines n’ont fait qu’une bouchée de l’équipe du Léman Handball dans un match à sens unique. Retour remarqué pour Noémie Pietropaolo avec un impeccable 11/11 au tir. Avec 8 buts chacune, Christine Carminati et Alexandra Talon auront également brillé, alors que Christelle Bergère et Murielle Ly passaient une soirée plutôt tranquille dans les buts (12 et 8 arrêts pour seulement 9 buts encaissés). Score final : 9-41.


Samedi à Ferney, les moins de 18 ans masculins auront eu beaucoup plus de mal à venir à bout du Genevois Handball pour le derby du jour. Les visiteurs prenaient d’ailleurs un petit break d’avance dès la 3ème minute (1-3), avant que Ferney ne recolle et prenne même le contrôle du match sur une belle incursion de Simon Tissier (7-6, 12ème). Insuffisant pour prendre le large car les Savoyards pouvaient compter sur un très bon Zaafir Mougammadou dans les buts. Côté attaque, Elouan Rougemont en demi-centre faisait parler sa vitesse pour décaler ses ailiers et trouver son pivot (9-12, 22ème). Mais les locaux restaient concentrés et faisaient également parler leur rapidité dans la circulation de la balle, ce qui permettait à Yanis Sfar (7 buts) de se faufiler avec succès dans la défense savoyarde. Et comme Gwendal Michaud montait en puissance dans les buts, Ferney regagnait le vestiaire avec deux buts d’avance (15-13, MT).

Les défenses s’intensifiaient des deux côtés au retour du vestiaire, mais les violets parvenaient à trouver des décalages intéressants aux ailes grâce à Thomas Calba et Paul Roquefort (2 et 4 buts respectivement), prenant ainsi 4 longueurs d’avance (19-15, 36ème). Là encore, les visiteurs faisaient preuve de patience et resserraient les rangs en défense pour revenir à hauteur (22-21, 45ème). C’est une nouvelle fois Simon Tissier qui s’avérait décisif, le jeune arrière faisant de sérieux dégâts dans la défense savoyarde, ce qui lui permettait de scorer ou obtenir des penalties plusieurs fois accompagnés d’exclusion temporaires pour des défenseurs incapables de stopper ses courses tranchantes (25-21, 50ème). Mais les Ferneysiens commençaient à sentir la fatigue et se montraient également indisciplinés, ce qui permettait aux visiteurs de jouer en supériorité numérique et revenir une nouvelle fois dans le match (25-24, 52ème). La fin du match était malheureusement marquée par la sortie sur blessure de Paul Roquefort, ce qui avait pour effet de déstabiliser des Gessiens qui concédaient un nouveau penalty transformé par Rougemont (26-26, 58ème). Dans la dernière minute, Yanis Sfar accélérait et redonnait un but d’avance à Ferney sur un but acrobatique à l’aile gauche (27-26, 59ème). St-Julien manquait l’égalisation grâce à un dernier arrêt de Gwendal Michaud, qui préservait la victoire des violets.

Avec une meilleure différence de buts, Ferney occupe désormais la première place du championnat AURA départemental (Poule 5).


Plus tard dans la soirée, les séniors masculins ont bien failli renouveler leur exploit du début d’année avec la réception de l’actuel leader du championnat régional AURA (St-Genix/Morestel). Rappelons que les isérois avaient profité de l’exploit des Gessiens pour chiper la première place du classement à Vizille après la victoire de Ferney face à ces derniers. Le HBCG affichait une feuille de match complète et récupérait notamment Lucas Broc de retour de blessure. Les deux équipes mettaient immédiatement de l’intensité en défense ; aussi, le score ne décollait guère jusqu’à la 10ème minute et l’égalisation d’Étienne L’Hermitte (4-4). Ferney faisait efficacement circuler la balle pour trouver Miguel Ribeiro sur l’aile droite, suivi par Jordane Goudin qui ne flanchait pas en contre-attaque pour donner deux longueurs d’avance aux violets (6-4, 11ème). Ferney parvenait à maintenir son écart sans toutefois l’accroitre (11-9, 21ème, puis 15-13, 26ème) et les Isérois attendaient en embuscade pour accélérer juste avant la mi-temps. Perforant la défense gessienne plutôt facilement dans le secteur central, il repassait devant au meilleur moment (15-16, MT).

Ferney repartait à l’attaque dès la reprise sur un beau décalage conclu par Alexandre Baguet côté gauche, puis deux réalisations de Maël Renault et L’Hermitte (18-16, 32ème). Las, les Gessiens relâchaient une nouvelle fois leur effort et les Isérois retrouvaient des couleurs pour repasser en tête (19-21, 38ème). Le chassé-croisé allait encore se prolonger (23-21, 41ème, puis 25-27, 48ème). Mais contrairement à Ferney, les visiteurs n’allaient pas laisser leur adversaire revenir dans le match dans le money time et faisaient parler leur puissance pour augmenter l’écart grâce à leur base arrière (25-29, 50ème). Les violets ne baissaient pas les bras et jetaient leurs dernières forces dans la bataille avec une défense haute qui leur permettait de récupérer des ballons de contre (30-33, 56ème, puis 33-35, 58ème). L’exploit restait possible, mais St-Genix tenait bon et, malgré un somptueux kung-fu entre l’Hermitte et Renault (10 buts – meilleur marqueur de la rencontre) dans la dernière minute, Ferney échouait finalement à deux longueurs des Isérois, qui conservent ainsi la tête du classement (score final : 35-37).


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.