Fortunes diverses pour les équipes séniors avec la belle victoire de l’équipe masculine sur Aix-les-Bains alors que les féminines n’auront rien pu faire face à Cruseille.

Retour en force des séniors masculins et gueule de bois pour les féminines

Samedi après-midi, les moins de 18 féminines se sont offert un hold-up parfait face à Sallanches. Après un début de match terne, les joueuses de Patrick Chapuis étaient rapidement distancées (1-5, 8ème). C’est une nouvelle fois Charlotte Joly (7 buts) qui maintenait l’équipe à hauteur des Savoyardes (8-10, 24ème) alors que Mbariki Said Solini claquait quelques parades bienvenues dans les cages. Sallanches remettait un coup d’accélérateur pour reprendre quatre longueurs d’avance (8-12, 25ème), mais Mariame Barry, en échec jusque-là, trouvait enfin l’ouverture à l’aile et réduisait l’écart avant la pause (9-12, MT).

Les visiteuses s’avéraient malgré tout supérieures dans le jeu collectif alors que les Gessiennes se reposaient surtout sur ses individualités. Sallanches entrait ainsi parfaitement dans sa deuxième mi-temps en reprenant une avance de 5 buts (10-15, 36ème). Mais Ferney allait faire preuve de caractère et n’abdiquait pas, à l’image de Marina Akue et Anna Clique qui trouvaient enfin le cadre à distance (14-16, 49ème). Bien poussées par leur public, les violettes maintenaient la pression sur Sallanches qui se voyait pénalisé en défense. Sur un penalty de Joly, le HBCG égalisait pour la première fois du match dans le money time (16-16, 53ème). Dans un final irrespirable, les tireuses butaient sur les deux excellentes gardiennes avant que Gwladys Templie donne enfin l’avantage à Ferney (17-16, 57ème). Said Soilini allait démontrer tout son sang froid en arrêtant pas moins de 3 tirs savoyards dans les dernières minutes, préservant ainsi le petit but d’avance de Ferney, synonyme de victoire (17-16, score final).


Les séniors féminines n’auront, elles, tenu qu’une vingtaine de minutes face à la puissance du leader Cruseilles. Les Savoyardes offraient même une véritable démonstration, entre des individualités de talent et un collectif bien huilé. Déjà distancées à la mi-temps (9-15), les Gessiennes auront complètement sombré en deuxième période, malgré une belle prestation d’Alexandra Talon (6 buts). Ferney s’incline lourdement 18-36.


Pour le dernier acte de la soirée, les séniors masculins recevaient Aix-les-Bains pour confirmer la bonne dynamique de décembre. D’autant qu’ils pouvaient compter sur le retour d’Étienne L'Hermitte en demi-centre. Et ce dernier ne se faisait pas prier pour confirmer son talent en ouvrant le score sur un débordement d’école, puis en réalisant une somptueuse roucoulette qui trompait Jean Sulpice (2-1, 2ème). Bien regroupés en défense, les violets pouvaient également compter sur un Maxime Riera qui, dans les buts, aura réussi à hausser son niveau de jeu tout au long de la rencontre. Sur un penalty bien transformé par Anthony Latraye (5 buts), Ferney s’offrait un petit break (5-3, 7ème). Malgré un certain manque de réussite au tir, les locaux parvenaient à garder la tête, les accélérations fulgurantes de Maël Renault lui permettant de trouver des intervalles dans la défense savoyarde et envoyer le ballon au fond des filets (13-9, 20ème). Tout semblait sourire au HBCG puisque lorsqu’il ne marquait pas sur ses puissants tirs à distance, L’Hermitte trouvait Jordane Goudin en pivot. L’ancien basketteur, confirmait également sa belle montée en puissance cette saison, tant en attaque (5 buts) qu’en défense centrale où il aura efficacement neutralisé les tireurs adverses. Ferney préservait ainsi un net avantage à la pause (19-15, MT), mais devait jouer en double infériorité numérique peu de temps après le retour du vestiaire.

Latraye et Renault (10 buts) limitaient la casse et parvenaient à maintenir l’écart (21-17, 34ème). Toujours impérial, Riera (20 arrêts, à 40% d’efficacité !) détournait plusieurs penaltys et contre-attaques, ce qui avait pour effet de pousser les Savoyards à tirer hors-cadre. Mais les Violets, avec un banc moins garni qu’Aix, commençaient à sentir la fatigue et butaient sur une défense rugueuse. Les visiteurs maintenaient la pression sur les locaux (24-22, 49ème). Le capitaine gessien, Bertrand Demiaux (5 buts) gardait son équipe sur les rails en trouvant des espaces côtés gauches et trompant à plusieurs reprises le gardien adverse de quelques « chabalas », pour le plus grand plaisir du public. Avec 4 buts d’avance à la 58ème (31-27), Ferney se mettait définitivement à l’abri, avant que Tristan Mangel ne scelle le score sur le buzzer (33-29, score final).

Victoire méritée pour Ferney qui aura dominé le match de bout en bout. Le HBCG finit donc idéalement la phase aller et remonte à la 8ème place du championnat régional AURA avant son déplacement à Annecy la semaine prochaine.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.